Home > Israel resumes air strikes as Hamas rejects Gaza truce

News
Israel resumes air strikes as Hamas rejects Gaza truce

Description

Conflict

Added on the 15/07/2014 19:36:28 - Copyright : Euronews EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Hamas fires rockets as Israel renews air strikes

    Israeli forces and Palestinian militants face a widening conflict, as deadly violence erupts across the West Bank amid a massive aerial bombardment in Gaza.

    15/05/2021 - AFP EN
  • Israeli air strikes and Hamas rockets seen from the Gaza Strip

    Israeli air strikes are seen in Rafah, in the southern Gaza Strip, while rockets are being fired towards Israel from Gaza City. Israel launched earlier deadly air strikes on Gaza in response to a barrage of rockets fired by Hamas and other Palestinian militants, amid spiralling violence sparked by unrest at Jerusalem's Al-Aqsa Mosque compound. IMAGES

    11/05/2021 - AFPTV - First images
  • Thousands attend funeral of volunteer medic shot in Gaza

    2018-06-03 07:10 Thousands attend funeral of volunteer medic shot in Gaza

    03/06/2018 - France 24 EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI