Home > NATO satellite images show Russian combat units in Ukraine

News
NATO satellite images show Russian combat units in Ukraine

Description

A senior NATO official says that "well over a thousand" Russian troops were operating inside Ukraine and warned that the West faced a "very aggressive" Russia. Duration: 01:00

Added on the 28/08/2014 23:31:07 - Copyright : AFP EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Tank units of the Russian Black Sea fleet hold military drills in Crimea

    Military tank units of the Russian Black Sea fleet hold drills in Crimea. In recent weeks, Russia's massing of troops on Ukraine's northern and eastern borders, and on the Crimean peninsula it annexed seven years ago, have contributed to a sharp escalation in tensions. IMAGES

    17/04/2021 - AFPTV - First images
  • Russian military presence expanding in the Arctic region, satellite images show

    Increased military exercises in the Arctic are part of Moscow’s efforts to expand its presence in the polar region.

    07/04/2021 - Euronews EN
  • Russian TV channel says photos show MH17 shot down by fighter jet

    Russian state-controlled TV has broadcast photographs which it said supported Moscow's theory that Malaysia Airlines flight MH17 was shot down by a Ukrainian fighter jet. Jillian Kitchener reports.

    15/11/2014 - Reuters EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI