Home > Scores of Yemeni soldiers killed in IS-claimed bombing

News
Scores of Yemeni soldiers killed in IS-claimed bombing

Description

A suicide bomber from the Islamic State group kills scores of Yemeni soldiers in Aden, the latest in a string of deadly attacks against recruits in the country's second city.

Added on the 18/12/2016 14:16:08 - Copyright : AFP EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Two guards killed in IS-claimed car bombing in Yemen

    A dawn car bombing claimed by the Islamic State group hits the finance ministry of the Saudi-backed Yemeni government killing two guards and wounding four, a security source said.

    29/11/2017 - AFP EN
  • Egypt: At least 26 soldiers killed in car bombing in Sinai

    Egypt: At least 26 soldiers killed in car bombing in Sinai

    07/07/2017 - France 24 EN
  • IS-claimed bombing against Yemen recruits kills scores

    An Islamic State group militant rammed his explosives-laden car into an army recruitment centre in Aden killing scores in the deadliest jihadist attack to hit the city in over a year.

    31/08/2016 - AFP EN
  • Baghdad market bombing claimed by IS kills scores

    A car bombing claimed by the Islamic State jihadist group killed scores of people Wednesday at a market in a Shiite area of Baghdad, in the single deadliest attack this year in the capital.

    11/05/2016 - AFP EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI