Home > Jill Biden Reportedly Backs Debt-free Community College

News
Jill Biden Reportedly Backs Debt-free Community College

Description

Drew Angerer/Getty Images Dr. Jill Biden, President-elect Joe Biden's wife and the future first lady, will push for debt-free community college, according to a close source who spoke with Yahoo News. "We have often talked about community colleges as the unsung heroes," Martha Kanter, an under secretary of education during the administration of former President Barack Obama, told Yahoo News. While serving as second lady of the United States from 2009 to 2017, Biden taught English at Northern Virginia Community College. Biden plans to return to teaching as first lady, which would make her the only woman in the role's 231-year history to have a full-time job while assuming the duties of the position, according to USA Today.

Added on the 05/12/2020 19:33:18 - Copyright : Wochit

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Biden: Make community college free

    Vice President Joe Biden delivers the weekly address while Obama is traveling and focuses on the White House's plan to make community college free. Rough Cut (no reporter narration).

    11/04/2015 - Reuters EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI