Home > A Purrfect Ride! Feline Lovers Board the World's First Cat Cafe Train

News
A Purrfect Ride! Feline Lovers Board the World's First Cat Cafe Train

Description

Japanese civic group Kitten Cafe Sanctuary partnered with the Yoro Railway Company to take the increasingly 'paw-pular' cat-cafe concept to the next level, placing a rescue cat cafe Sanctuary on rails and launching the world’s first cat train cafe in the process.

Added on the 12/09/2017 21:20:15 - Copyright : RT Ruptly EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Feline hungry? Tubes installed to feed stray cats in Damascus

    Cat-lovers have installed tubes across Damascus to feed the city’s stray cats. The tubes are filled with cat food and attached to the foot of trees, giving the city’s felines the purrrrfect opportunity to grab a meal on the go.

    04/05/2018 - RT Ruptly EN
  • All aboard the Cambodian cafe train to nowhere

    Train travel has largely ground to a halt in Cambodia due to the coronavirus but railway fans can still get their fix aboard a stationary carriage converted into a hipster cafe.

    11/06/2021 - AFP EN
  • Dubai launches world's tallest swing ride

    An amusement park in Dubai launches world's tallest sky flyer, which is "as tall as the pyramid of Giza" according to the park manager.

    19/02/2021 - AFP EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI