Home > Crowds get lucky as France’s military musicians play Daft Punk tracks

News
Crowds get lucky as France’s military musicians play Daft Punk tracks

Description

Odd

Added on the 14/07/2017 12:42:31 - Copyright : Euronews EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • L'incroyable "Get Lucky" des Daft Punk joué par la fanfare pour le 14-Juillet

    La fanfare interarmées a joué, à l'occasion des cérémonies du 14-Juillet, le très populaire titre "Get Lucky" des Daft Punk, duo français bien connu des Américains puisqu'ils se sont hissés à la première place des charts américains en 2016 grâce à leur collaboration avec The Weeknd. L'occasion pour certains invités dans la tribune officielle de se déhancher. Enfin... pour ceux qui avaient reconnu la musique !

    14/07/2017 - NouvelObs Montage
  • French military band dazzles with Daft Punk rendition

    A French military band broke from tradition at the Bastille Day parade on Friday, dropping martial music for a rendition of "Get Lucky" by French electro superstars Daft Punk. IMAGES

    14/07/2017 - AFPTV - First images
  • French dance music superstars Daft Punk split

    One of the era's defining dancefloor acts hung up their helmets on Monday, as electronic music stars Daft Punk announced their retirement in typically enigmatic fashion with a video showing one of them exploding in a desert.

    23/02/2021 - France 24 EN
  • French dance music superstars Daft Punk split

    One of the era's defining dancefloor acts hung up their helmets on Monday, as electronic music stars Daft Punk announced their retirement in typically enigmatic fashion with a video showing one of them exploding in a desert.

    24/02/2021 - AFP EN
  • Myanmar coup: Internet shutdown as crowds protest against military

    Michael Cherney, Professor of Asian and Military History, SOAS, University of London

    06/02/2021 - France 24 EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI