Home > Opera singers take Jerusalem food market by surprise

News
Opera singers take Jerusalem food market by surprise

Description

Singers from Israel Opera take to Jerusalem's main fruit and vegetable market to promote an upcoming opera festival. Elly Park reports.

Added on the 24/03/2015 22:16:08 - Copyright : Reuters EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Argentine opera singers surprise subway riders in Buenos Aires

    Leaving behind the curtains and the stage, opera singers and musicians in Argentina surprise passengers in the Buenos Aires metro with a performance, in an initiative by artists looking to shake off the formality associated with the genre and immerse it in popular culture.

    17/08/2016 - AFP EN
  • Jerusalem clashes: "Nothing is a surprise here"

    Kobi MICHAEL, Senior Research fellow, INSS

    12/05/2021 - France 24 EN
  • An entirely digital food market in Germany

    Renningen, Feb 23 (EFE/EPA).- (Camera: Ronald Wittek) A food market, located inside the Renningen station in Germany, operates entirely digitally --without workers-- 24 hours a day.FOOTAGE OF THE DIGITAL MARKET, LOCATED AT THE RENNINGEN STATION, IN GERMANY

    23/02/2021 - EFE Inglés
  • Will there be UK food import delays after final Brexit deadline?

    The majority of the UK's fruit and vegetables are imported from Europe.

    29/12/2020 - Euronews EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI