Home > Europe expands night train network as rail becomes more popular

News
Europe expands night train network as rail becomes more popular

Description

Both state railroads and private operators want to convince travellers to switch from airplanes to sleeper cars.

Added on the 16/12/2020 12:31:09 - Copyright : Euronews EN

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Day 5 of strikes in Paris: Images of train station as rail network disrupted

    Images of the Saint-Lazare station in Paris as the rail network is disrupted on the fifth day of strikes against pension reform. IMAGES

    09/12/2019 - AFPTV - First images
  • Europe to boost rail security after Paris train attack

    European ministers meeting in Paris vow to intensify railway security following last week's foiled train attack in northern France. Vanessa Johnston reports.

    29/08/2015 - Reuters EN
  • European Sleeper: New Brussels-Prague night train aims to hit the tracks next year

    The project aims to capitalise on surging demand for climate-friendly travel.

    09/04/2021 - Euronews EN
  • Trains across Taiwan sound horns to pay tribute to rail crash victims

    Train drivers across Taiwan sound their horns to mourn the deceased in the Hualien train crash, the island's worst railway accident in decades, which killed 50 people and left more than 200 injured.

    08/04/2021 - AFP EN
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI