Home > Video Game Industry Is Booming

News
Video Game Industry Is Booming

Description

Video games had a huge year. More people than ever are buying and playing games during pandemic lockdowns. Industry analysts say video-game industry's revenues are expected to exceed both sports and film combined in 2020. "Animal Crossing: New Horizons" sold nearly 30 million copies between March and October. The COVID shutdowns impacted live sports and moviegoing. Business Insider reports that the game industry is dominating other entertainment mediums in revenue.

Added on the 23/12/2020 11:19:24 - Copyright : Wochit

To customise your video :

Or Create an account

More videos on the subject

  • Brexit: Game over for the British video game industry?

    Like many businesses across the UK, the billion-pound video game industry is already feeling the negative impact of Brexit. A voiced AFPTV report.

    01/02/2019 - AFP EN
  • French Touch: Video Game Industry

    The French video game industry is the second-largest in the world. In this week's TECH 24, we have a look at a sector that employs 5,000 people and generates an impressive 3 billion euros a year. And in Test 24, we check out the latest version of Tomb Raider.

    01/04/2013 - France 24 EN
  • Disney Shares Surge To New Highs

    12/12/2020 - Wochit
  • Disney+ Announces New Content

    11/12/2020 - Wochit
  • Les éthylotests disponibles dans les commerces qui vendent de l'alcool dès juillet

    Jusque-là, seules les discothèques et les épiceries de nuit devaient proposer des éthylotests à leurs clients. Cette obligation va bientôt s'étendre à tous les magasins qui vendent de l'alcool. Mais Julien Chivé, caviste bordelais, n'est pas vraiment convaincu. "Je trouve que ça ne sert pas à grand-chose. Les gens savent bien qu'après deux verres, il faut s'arrêter si on veut reprendre la voiture. Et les clients rencontrés ce jeudi matin ne voient pas non plus l'intérêt d'en acheter. "Ca me semble absurde", lance l'un d'eux. "De toute façon, après deux verres, on sera positif, donc c'est à chacun de se gérer", explique un autre.Dans l'épicerie de Virgine Matheron, à Talence (Gironde), il est difficile de trouver une place pour les éthylotests. La gérante doit enlever des produits et envisage surtout des coûts supplémentaires. En effet, dans le supermarché Carrefour City, qui en commercialise depuis un an, ces produits ne sont pas très populaires. "On en a vendu trois en un an", confie le gérant. Près de 50 000 commerçants devraient proposer des éthylotests à partir du 1er juillet, sous peine d'une amende de 675 euros.

    08/04/2021 - LCI